Femmes Autochtones du Québec, en collaboration avec la Faculté de science politique et de droit de l’Université du Québec à Montréal (UQAM)
ainsi que le Service aux collectivités de l’UQAM sont heureux d’annoncer officiellement la 3e édition de l’école d’été : La gouvernance autochtone
au féminin au Québec pour les femmes autochtones leaders.

Cette dernière se déroulera à l’Université du Québec à Montréal au mois de juillet 2022.
Afin de vous donner un aperçu de ce beau projet mis en place, nous vous invitons à visionner nos courtes vidéos d’introduction.

Ce cours vise à : développer et approfondir une perspective autochtone du leadership et de la gouvernance au féminin fondée sur l’expérience des femmes autochtones; explorer et comprendre les impacts des politiques d’assimilation et des législations du gouvernement du Canada, des programmes provinciaux, et des structures politiques autochtones traditionnelles et contemporaines sur la place et le rôle des femmes dans la gouvernance dans les communautés; explorer et analyser l’expérience des obstacles et des opportunités dans la participation à la vie sociale et politique des femmes autochtones dans leur communauté et au- delà; analyser et comprendre les difficultés d’ordre systémique auxquelles font face les femmes autochtones dans différentes sphères de leur vie ainsi que les bonnes pratiques pour y répondre; identifier et analyser la place du leadership féminin dans certaines luttes de résistances et initiatives menées par les femmes autochtones au Québec afin d’améliorer leur environnement et leur communauté; se familiariser avec la place des femmes dans les structures de gouvernance à travers le temps et dans les différentes communautés et nations; explorer les cadres d’analyse féministe, anticolonial, postcolonial et intersectionnel et en connaître les forces et les limites dans les enjeux qui touchent la gouvernance des femmes autochtones au Québec; outiller les femmes autochtones dans leur rôle de leadership par la mise en commun des expériences et la transmission des vocabulaires théoriques et critiques pertinents dans l’expérience des femmes autochtones.


Ce cours, fruit d’un partenariat entre la Faculté de science politique et de droit et Femmes autochtones du Québec, est un atelier pratique ayant pour objet les structures et mécanismes de gouvernance communautaire autochtone, depuis une perspective informée par l’expérience des femmes autochtones. Il a pour objectif d’outiller les femmes leaders des communautés autochtones par la transmission structurée des savoirs, savoir-faire, et savoir-être pour appuyer leur action autonome et la négociation de leur place dans la gouvernance de leur communauté. Le cadre d’apprentissage horizontal est constitué par l’étude historique et politique des modes de gouvernance contemporains et traditionnels pertinents, ainsi que des cadres législatifs et institutionnels coloniaux et néo/postcoloniaux qui ont contribué à structurer la gouvernance dans les communautés. Sur cette base, l’objectif de ce cours est, d’abord, l’approfondissement plus spécifique, à partir de l’expérience vécue, des enjeux et problématiques liés à la place que les femmes occupent dans l’organisation politique de la communauté, ainsi que l’impact des structures de gouvernance actuelles sur leurs conditions de vie. Par la mise en commun des expériences et la réappropriation des vocabulaires théoriques et critiques pertinents (notamment féministes et anticoloniaux), il vise le développement collectif de solutions novatrices et adaptées aux réalités spécifiques des différentes communautés. Finalement, le cours vise la création d’un laboratoire de pensée et d’échange pour produire un savoir partagé communautaire et inter-communautaire sur les structures de gouvernance politiques, économiques, sociales et culturelles qui définissent la situation particulière des femmes autochtones, ainsi que les stratégies et tactiques de résistance de ces dernières. Le format du cours, fondé sur le lien structurel entre les objectifs et le cadre d’apprentissage horizontal, privilégie l’animation de groupes de discussion pour favoriser la mise en commun des savoirs et des expériences des femmes autochtones leaders.


Séminaire de 45 heures


Cycle : 1
Type de cours : Magistral
Nombre de crédits : 3
Discipline : Relations internationales et droit international

Je m'inscris !

NOUS JOINDRE

POUR TOUTES QUESTIONS OU COMMENTAIRES, COMMUNIQUEZ AVEC NOUS
DÈS MAINTENANT ET NOUS TENTERONS DE VOUS RÉPONDRE RAPIDEMENT.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS